< retour Actu.
L'article de presse  (Dernières nouvelles d'Alsace du 27.03.03)
Concert Rétina - Salle Project'Ill - 21 et 23 mars 2003 .

SOLIDARITÉ
Donner de la voix pour retrouver la vue

Ce week-end, une série de concerts a eu lieu au profit de l'association Retina France qui oeuvre en faveur de la recherche médicale en ophtalmologie.

Après avoir accueilli une centaine de personnes à leur premier concert donné vendredi, l'ensemble A Croches Choeur a fait de nouveau salle comble à Osthouse. A mesure que le récital se déroulait, il a fallu rajouter des bancs dans la salle de Project'ill, mise à disposition par l'association du même nom. Une dame prévoyante était d'ailleurs venue avec son pliant. Camille Hickel, qui représentait l'association Retina France, s'est réjouit de cette affluence et a remercié la chorale « de donner de la voix pour mieux faire entendre le chant d'espoir en la recherche médicale en ophtalmologie ».
C'est en effet dans le cadre de « Mille choeurs pour un regard » que la chorale A Croches Choeurs a chanté ce week-end à l'instar des 2 000 autres chorales qui se sont produites en France. L'opération qui vise à récolter des fonds pour soutenir les travaux de recherche de l'association Retina France et à informer le public sur les maladies visuelles a tout de suite intéressé Jean Holt, le chef de choeur qui cherchait « une cause sympathique pour laquelle chanter » et qu'il continue de soutenir pour la 4e année. L'ensemble des concerts s'est déroulé cette année sous le parrainage de Jean Ferrat qui a composé une chanson pour l'édition 2003. A Croches Choeur a donc égrené les notes de « Tout ce que j'aime ». Tout ce qu'ils aiment, puisque leur répertoire privilégie les chansons à textes. Outre cette chanson qui constituait le fil rouge de la manifestation, ils avaient d'ailleurs inclus « Aimer à perdre la raison » du même Jean Ferrat. Dans le public, certains sont venus pour soutenir un proche, d'autres ont entendu l'appel à la solidarité, d'autres sont venus pour toutes ces raisons, comme Marie-Odile, qui explique : « J'ai une sympathie toute personnelle pour cette chorale. Lorsque des gens font quelque chose pour les autres, il faut les encourager. En plus ce sont des jeunes et leur action permet d'ouvrir en nous une dimension de solidarité.»