< retour
L'article de presse  (Dernières nouvelles d'Alsace du 18.03.02)
Concert Rétina - 18 mars 2002
.
Hier après-midi, en l'église Saint-Wendelin de Rossfeld, la chorale « A Croches Coeur » d'Erstein a organisé un concert en faveur des déficients visuels. Celui-ci a remporté un succès franc. Quelque 150 personnes ont su l'apprécier à sa juste valeur.
Pour sa septième édition, l'opération « Mille choeurs pour un regard » est devenue un grand événement choral en France. En Alsace, pas moins de neuf manifestations ont eu lieu, dans cette optique. Ils ont tous été donnés au profit de l'association Rétina France. Tout en permettant de financer des programmes et bourses de recherches, ces actions contribuent à mieux faire connaître du grand public les maladies de la vue. Le programme choisi par « A Croches Coeur » pour cet événement a fait la part belle à la chanson française.
Après Henri Salvador, l'ensemble a interprété un titre de Mannick, une grande dame de la chanson française. « Poulailler Song » d'Alain Souchon et « Il est un jardin » ont précédé deux grands succès du parrain Pierre Perret, dont « Voir » qui était vraiment de circonstance. « La complainte du phoque en Alaska » et « Aux Champs-Elysées » de Pierre Delanoé, auteur de talent, ont ensuite ouvert la voie à un succès populaire colossal de Gilbert Bécaud : « L'important c'est la rose ». « On a le coeur qui bat » de Michel Schwingrouber a permis d'annoncer un monument du gospel : « La chapelle de Harlem ». Un grand nom du jazz, Harold Lenselink, a été choisi pour son titre « Pecsacaglia », en fin de concert.

Les dons collectés pour Rétina, grâce au plateau présenté à l'église ont atteint 568 Euros.

Programme du concert:
- Le lion est mort.
- Je connais des bateaux.
- Poulailler Song.
- Il est un jardin.
- Lily.
- Voir.
- La complainte du phoque en Alaska.
- Aux Champs Elysées.
- L'important c'est la rose.
- On a le coeur qui bat.
- La chapelle de Harlem.
- Chanter.
- Pecsacaglia