< retour
L'article de presse  (Dernières nouvelles d'Alsace du 07.12.99)
Concert de Noël - 5 décembre 1999.
le programme et l'affiche du concert
Les choeurs des différentes chorales d'Erstein ont uni leurs voix, dimanche après-midi, dans la grande bâtisse de l'église catholique Saint-Martin, afin de partager avec leurs hôtes la joie de la venue de Noël.
Les bancs de l'église étaient combles. Petits et grands ont écouté Noël en musique et en chanson, et ont aussi partagé un moment de solidarité. Devenu traditionnel, le concert de Noël apporte chaque année un soutien à une association humanitaire. Chanter pour accompagner et aider des familles en difficulté, à construire des projets de vie durables, c'est le « coup de pouce » qu'ont souhaité apporter cette année les chorales ersteinoises au conseil de solidarité. Les dons collectés grâce au plateau présenté à l'église ont atteint 6700 F.
 
Coordination
Ce fut un grand moment de la rencontre entre bénévolat organisé et compétence technique. Grâce à la coordination et à la prise en charge globale des situations difficiles, le conseil de solidarité réunit dans une démarche commune des intervenants sociaux d'Erstein. Le tout dans le cadre d'un partenariat optimiste entre le CCAS (Centre communal d'action sociale), les Restos du coeur, la Croix-Rouge, la conférence Saint-Vincent-de-Paul, les paroisses catholique et protestante, les assistantes sociales et les agents du Relais précarité de la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie). Soutien et accompagnement : les points « écoute », les aides alimentaires, le vestiaire, la recherche de logement ou d'emploi...
Voix et instruments
« Qui frappe ici », l'ensemble vocal Arpège qui donne les premières voix du concert. S'enchaîne le premier interlude de flûtes qui cède au fur et à mesure le choeur de l'hôtel aux chorales « A croche coeur », « des enfants de l'école Pierre et Marie Curie », « protestante » et « Sainte-Cécile ». Bonjour Noël et l'enfant nouveau-né ! Un air de fête règne dans les coeurs des invités attentifs et admiratifs. Un final étoffé a réuni l'ensemble des chorales qui a invité l'assistance à fredonner la mélodie d'une douce nuit..., en attendant sagement l'arrivée du père Noël.